“Nuestro objetivo final es nada menos que lograr la integración del cine latinoamericano. Así de simple, y así de desmesurado”.
Gabriel García Márquez
Presidente (1927-2014)

NOTICIA


  • Se celebra la 12a edición de los Reencuentros Profesionales Antillas - Guayana

    Du 21 au 28 janvier, les professionnels du 7e art se retrouveront à la médiathèque : ateliers d’écriture, projections de films, rencontre avec de jeunes auteurs. Avec la crise sanitaire, Felly Sédécias, « Mme cinéma », a dû revoir l’événement diffusé principalement en ligne.

    Au Ciné-Théâtre de Lamentin, le clap de la 12e édition des Rencontres professionnelles du cinéma Antilles Guyane a été donné, jeudi, par Felly Sédécias, présidente de la Mission cinéma Caraïbe. Portable à la main, Samia Quinola, bénévole de la Mission cinéma Caraïbe, chargée de la communication, vérifie si la connexion fonctionne pour la mise en ligne sur les réseaux sociaux. Felly fait un essai. On l’entend. Les yeux rivés sur le petit écran de l’ordinateur, la présidente intervient en direct, à peine dix personnes sont dans la salle de cinéma. La présidente déroule la manifestation, qui se tiendra sur une semaine, du 21 au 28 janvier : ateliers par petits groupes avec des professionnels venus de l’Hexagone et de la Martinique, projection et colloque en ligne. « C’est un rendez-vous annuel des professionnels du cinéma, souligne Mme Sédécias, qui réunit chaque année : producteurs, scénaristes, réalisateurs… ».

    Mais, cette année, un trublion s’est invité dans ces Rencontres, qui voient généralement des professionnels, venir d’un partout, et notamment de l’Afrique. En pleine crise sanitaire, « madame cinéma » a dû s’y prendre à plusieurs reprises pour organiser l’événement. Il lui a fallu s’adapter à un nouveau scénario : celui de la Covid. « À chaque fois, nous avons changé notre programme, remarque-t-elle, par rapport aux mesures prises par la Préfecture ». Après un troisième changement, malgré la coordination avec les services de l’État, elle a dit : « Stop ».

    « Nous aurons comme l’an dernier des ateliers, animés par des professionnels du cinéma, par petit groupe de 6 personnes maximum, ils dureront entre 1 heure et 1 heure 30, indique-t-elle. Il faut s’inscrire. Les professionnels, venus de l’Hexagone et de la Martinique, travailleront avec les participants sur leur production et les projets d’écriture. Il y a une compétition de cours métrages de fictions, court-métrages documentaires avec cinéVision sud. C’est une sélection de films en compétition, et de court-métrages de 30 mn, issue des écoles de Guyane, Guadeloupe et Martinique, mais également d’amateurs et de professionnels, en fiction, documentaire et animation. Une trentaine de films de court-métrages, entre 1mn à 30 minute maximum, a ainsi été sélectionnée pour les amoureux du cinéma.


BUSQUEDA DE TEXTOS









RECIBA NUESTRO BOLETIN

APOYO DE
COLABORACION
Copyright © 2021 Fundación del Nuevo Cine Latinoamericano. Todos los derechos reservados.
©Bootstrap, Copyright 2013 Twitter, Inc under the Apache 2.0 license.